Blog post

Avoir un chien : 8 choses à savoir5mns de lecture

Vous adorez les animaux et avez toujours voulu un chien ? Vous prévoyez peut-être d’adopter ? Je vous partage ici ma liste non exhaustive des choses à savoir avant d’avoir un chien – j’ai pleins d’autres idées sur le sujet alors si cet article vous plaît, faites le moi savoir -.

Il y a plusieurs choses auxquelles je m’attendais en adoptant un toutou. Maintenant qu’il partage ma vie depuis plusieurs mois, il y a certaines choses dont je suis sûre. Voici donc 8 points que vous ne pouvez ignorer avant de signer.


1 . C’est un sacré budget

La nourriture de nos amis à quatre pattes et surtout si, comme moi, vous voulez le meilleur et choisissez des croquettes premiums, ce n’est pas donné.

Au début de sa vie il faut le vermifuger et le protéger contre les puces et les tiques chaque mois, ceci a un certain coût c’est sûr. Il faut aussi que vous vous attendiez aux doubles de visites chez le vétérinaire que vous aviez imaginé. Des puces, des problèmes de santé, la stérilisation, un incident… faut toujours faire fasse à l’imprévu.

Ah oui, et vous perdrez quelques vêtements dans le processus – les coups de pattes et de crocs des bébés sont traîtres – il va falloir faire votre deuil.

2 . Les vacances ça devient un poil plus compliqué

Oubliez les aller/retour en avion pour les voyages, la voiture devient votre meilleure alliée… ceci à condition que votre chien ne soit pas malade en voiture !

Et si vous ne pouvez pas emmener votre meilleur ami avec vous – et oui, les hébergements n’acceptent pas souvent les animaux – ça veut donc dire trouver quelqu’un pour s’en occuper ou payer un dogsitter/gardiennage.

3 . Ca prend du temps, beeaauucoup de temps

Fini les longues journées de repos affalées sur le canapé devant Netflix. Il va falloir bouger ses fesses et sortir. Au début il faut l’accompagner environ toutes les 2 à 3 heures… nuits compris !! Au moins, à force de balades vous connaîtrez les bois et les parcs de vos environs comme votre poche.

Pensez également qu’éduquer son chien ça prend du temps et beaucoup de patience et vous en prenez surtout pour plus de 10 ans, alors réfléchissez y à deux fois.

4 . Nettoyer, balayer, astiquer

La maison ne sera plus jamais propre il faut vous y faire. Vous pouvez doubler vos temps de ménage pour garder un semblant de propreté. Bonjour poils, traces de pattes, vitres baveuses, les petites bêtises dans la maison… nettoyer encore et recommencer.

 

C’est beaucoup de peine parfois… mais aussi beaucoup de bonheur!

5 . Adieu solitude ! Au revoir ennui

Votre boule de poil vous suivra absolument partout, de la cuisine aux toilettes jusqu’à la sortie de douche. Après une dure journée de travail il sera aussi là pour vous cajoler et vous détendre, il sera là pour vous faire rire, pour discuter avec vous – oui oui mon chien et moi avons souvent des discussions très profondes – et vous tenir compagnie tout simplement.

6 .  Un vrai garde du corps

Votre chien sera là pour protéger la maison en éloignant tout intrus ou potentiel intrus. Il fera tout et n’importe quoi pour protéger son maître – ou pas -. Soyez tranquille concernant cambriolages et agressions, certains chiens sont même entraînés pour ça!

7 . Un boom de la vie sociale

Avoir un chien permet de faire de nombreuses rencontres : que ce soit à l’école du chiot ou dans la rue. A vous les belles balades … et plus si affinité – l’amour de votre vie vous attend peut-être au coin de la rue-. Vous verrez, vous n’aurez jamais eu une vie sociale aussi remplie.

8 . Avoir un chien est bon pour la santé et contribue à son amélioration

Alors oui, un animal c’est beaucoup de sorties et de promenades mais ça veut donc dire plus d’exercices! Votre corps et votre cœur vous diront merci. Dans la même idée, certaines études menées chez les enfants montrent qu’ils permettent de développer un meilleur système immunitaire et de réduire les risques d’allergie et d’obésité.

Et ce n’est pas qu’au niveau de votre corps que votre chien est bénéfique. Caresser un animal permet à l’homme de produire plus d’ocytocine (l’hormone du lien social et de l’attachement) permettant ainsi d’avoir meilleur moral et de réduire les risques de dépression.

Une étude américaine dirigée par Randolph T. Barker a mise en évidence qu’avoir un animal de compagnie au travail augmenterait même la productivité du salarié et réduisait significativement le stress. L‘animalothérapie visant à diminuer l’anxiété est d’ailleurs en plein essor dans les maisons de retraites et les hôpitaux.


Je pense qu’avec tout ça, vous pouvez commencer à vous faire une idée et peser le pour et le contre. En tout cas, l’adoption doit être toujours une décision réfléchie et responsable. Parlez en, faites des recherches et surtout, prenez la bonne décision 😉

Actuellement, je suis en pleine préparation des articles de Noël – mes préférés -. En attendant, voici mes 10 films incontournables de Noël et 18 idées de cadeaux originaux et de dernière minute.

Et vous, vous avez un animal de compagnie ? Partagez le en commentaire 😘

LES TRUCS DE BELLS C’EST 1 RENDEZ-VOUS PAR SEMAINE

Sources : étude sytème immunitaire de l’enfantrisques d’allergie et d’obésité de l’enfant –   Randolph T. Barker et le stress au travail –  images

EnregistrerEnregistrer

Poster un Commentaire

Laisser un commentaire

  Subscribe  
Me notifier des
%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer